Nouveautés sur le site

Gabriële, vivante aux AIR ?

Par Filière L, publié le jeudi 14 juin 2018 15:22 - Mis à jour le jeudi 14 juin 2018 15:22
AIR 2018.jpg
Deuxième écriture d'invention d'une élève de Première L qui a travaillé sur le roman d'Anne et Claire Berest dans le cadre des Assises Internationales du Roman organisées par la Villa Gillet.

 Vivante est Gabriële

 Indépendante, musicienne, féministe avant l'heure

 Besoin de fuir ses origines, son identité

 Rythme trépidant d'une vie dévorée passionnément

 Originalité de sa personnalité dérangeante

 N'écrivait pas sa propre légende

 Se préférait metteuse en scène

 

 

 A quatre mains sur le papier,  Anne et Claire exposent le passé

 Vie de leur aïeule à la fois exaltante et frustante

 Elle renonce à être un personnage de son temps

 C'est l'art seul qui faisait vibrer sa réalité

 

 La vie de chacun mérite d'être racontée

                           Elle mettait tous les hommes à genoux

                           Silence entourant Gabriële pourtant

 

                           Abandonne l'avenir qu'elle s'était tracé

                           Seule et unique voie :

                           Surréalisme, cubisme, Gabiële initie chaque bouleversement

                           Individuelles trajectoires qui se rencontrent

                           Sur les pas d'une femme, à présent, oubliée

                           Elles ont effacé l'effacement de leur aïeule

                           Submergées par son destin

 

 

                           De femme libre qui met son intelligence au service du maître Francis

                           Une femme de l'ombre qui était destinée à la lumière

 

                           Récit d'une rencontre intellectuelle et amoureuse

                           Oeuvre foisonnante de Francis

                           Mettre des mots sur ses intuitions  en peinture

                           Artiste sans oeuvre ou d'une oeuvre disparue

                           Naissances successives sans qu'aucune ne suscite un vrai intérêt du couple

 

Lorie, L